julien daillere
  Julien Daillère
 Accueil    Actus    Comédien    Réalisateur    Auteur    Peintre    Presse    Liens    Contact  
bienvenue
Bonjour,
Auteur, comédien et metteur en scène, je travaille notamment avec la compagnie de spectacle vivant La TraverScène.
Ce site est trace de ce par quoi je suis passé pour avancer dans mon travail.
Souvenons-nous que le monde est mystérieux. Guettons ce qui nous rappelle ce mystère. Ce qui convoque son échos poétique en nous.
Beaucoup plus vaste que ce que nous pensons vouloir ou devoir dire : voir et entendre ce qui, dans un geste, une phrase, une touche de couleur... nous échappe en conscience et fait sens pour nous dire le monde. Accueillir cela, le porter et le partager.
C'est là où j'en suis aujourd'hui.
Auteur, comédien, metteur en scène, peintre... Ce ne sont certes pas les mêmes places mais depuis chacune de ces places, c'est le même désir de créer dans un élan poétique.

Julien Daillère
Actualités :

Février 2015 : Représentations de "Hänsel & Gretel - La faim de l'histoire" en IDF.
Mars 2015 : Représentations de "Shakespeare et Cervantes" à Prague / République Tchèque.
Avril 2015 : Publication de "Shakespeare et Cervantes" aux Editions des Cahiers de l'Egaré.
A venir : Publication de "La Friche" aux Editions de la Gare.
A venir : Lectures de "Suis-je donc...?"

Informations détaillées dans la page "Actus".



bienvenue
 BIO 

Julien Daillère est né à Lyon en 1979. Pour ses études supérieures, il est tenté par une école d’arts appliqués mais opte pour le commerce international. Pour voyager. Ses études à l’Essec sont l’occasion de faire du théâtre avec la troupe de l’école. Il les termine par un échange Erasmus à Munich, entre les cours de l’English Drama Group et le choc des spectacles de la Kammerspiele. Il revient en France pour devenir comédien.

Il commence sa formation aux ateliers du soir du Théâtre National de Chaillot et aborde les textes classiques avec Isabelle Rattier, les écritures contemporaines avec Monica Espina. En parallèle, il écrit plusieurs pièces de théâtre dont Du rouge, montée en spectacle de rue en 2005 à Avignon, et Mon couple en sous-marin, pièce de théâtre jouée dans le noir à Paris en 2006 puis reprise en 2008-2009. Pour le théâtre interactif du Project 30 new-yorkais, arrivé à Paris fin 2005, il écrit six pièces courtes.
Il écrit aussi plusieurs formats courts pour l’audiovisuel. Avec des vidéos engagées comme Mal aux pieds (2004), Vidéo-Surviolence, (2005) et Migrations identitaires (2007), il traite des mauvais traitements de prisonniers de guerre en Irak, des espoirs trompeurs de la vidéo-surveillance et des identités transnationales. Il scénarise également de courtes vidéos comiques produites par Labo75 et crée les séries Vidéo-Négo, A la recherche de la nouvelle première dame en 2007 puis Fan Girl en 2008, aux côtés du réalisateur Virgile Pons et de la comédienne Emilie Piponnier.

En 2006, il rencontre Patricia Koseleff et prend des cours de théâtre sous sa direction à Teatro Pazzo. C'est une étape décisive. Son enseignement le conforte dans sa préférence pour la scène tout en l'initiant au théâtre corporel, dans une approche issue de la pédagogie de Jacques Lecoq. Il s’initie ensuite à la danse contemporaine auprès de Frédérique Robert.
Il crée alors la compagnie La TraverScène pour monter Les contes de la petite fille moche. Initialement projet de recueil de nouvelles (la première est éditée dans la revue Rue Saint Ambroise n°18, et aussi adaptée en bande dessinée par le graphiste Olivier Brugnoli), il adapte ce texte pour le théâtre en 2006. Il joue donc ces sept personnages d'enfants dans une petite forme co-mise en scène avec Rémy Cortési. En 2008, ils décident ensemble de retravailler cette pièce avec la metteure en scène Patricia Koseleff, dans une nouvelle forme, encore en tournée actuellement. C'est avec ce spectacle qu'il est lauréat "Envie d'Agir" au niveau départemental (Val-de-Marne) en 2007 puis national en 2008. La même année, il écrit Les sacrées noces de Betty M. pour la comédienne-chanteuse Diane Dassigny. Ce spectacle musical, mis en scène par Baptiste Kubich, est lauréat du festival Les Musicals en 2008.

Après le festival d'Avignon 2009 avec Les contes de la petite fille moche et la pièce de théâtre Genesis, dans lequel il joue un Caïn-Arlequin mis en scène par Patricia Koseleff, il participe à un atelier de recherche théâtrale autour de la tragédie Les Choéphores d'Eschyle (rôle d'Oreste), avec Patricia Koseleff et la chorégraphe Frédérique Robert.

En 2010, Patricia Koseleff met en scène son nouveau texte, Je ne suis pas ta chose avec la compagnie La TraverScène, en coproduction avec le Théâtre Daniel-Sorano de Vincennes et avec le soutien de l'Adami et l'aide à la création du Conseil général du Val-de-Marne. La même année, il écrit la saynète Au théâtre comme chez soi - François et Françoise, mise en scène par Joël Dragutin au côté des sept autres textes d’auteurs contemporains qui constituent la pièce Le Théâtre et la Cité, aboutissement d’un appel à textes du Théâtre 95 de Cergy-Pontoise aux Ecrivains Associés du Théâtre.

Dans le cadre du Festival Normandie Impressionniste, il met en scène le spectacle pluridisciplinaire Pont de Vernon, impressions en juin 2013, construit en semi-déambulation autour du pont avec des musiciens, un comédien, une danseuse butô, etc.

Au contact de la conteuse Geneviève Bayle-Labouré, il se passionne peu à peu pour le conte et la poésie populaire. Elle le conseille sur l'écriture de sa nouvelle pièce de théâtre Hänsel & Gretel - La faim de l'histoire, qu'il met en scène pour une première à l'automne 2013, toujours avec la compagnie La TraverScène, en coproduction notamment avec la MAC de Créteil - Scène nationale. Le spectacle tourner ici et là en France en 2013-2014.

portrait comédien photo



bienvenue
PS : Connaissez-vous l'autre Julien Daillère ? Célèbre mais mort. Cliquez ici !